Pourquoi faut-il un Français pour vendre Québec.

5 février 2010
  Je sais que ça peut paraître excentrique, voire exagérée, une telle démarche, mais moi je la trouve tout à fait justifiée. Je parle bien sûr du sujet de l’heure, la demande du maire le plus populaire du Québec, Régis Labeaume, d’engager un Français, Clotaire Rapaille pour redorer l’image de sa ville. Les critiques fusent de toutes parts : trop cher, trop bizarre, trop français.

 Tout d’abord, il faut expliquer que la démarche ne vise probablement pas à redorer l’image de Québec au Québec. La vieille capitale (profitons-en pour l’appeler ainsi tant que l’on peut) n’est pas la région la plus prisée par les Québécois? C’est plutôt pour l’étranger que l’on fait ces efforts. On veut que le petit cousin parisien se lève un matin et dise : « Pourquoi je prends pas mes vacances à Québec nom de Dieu! »

 Lorsque l’on pense à M. Rapaille travaillant pour la capitale provinciale on se borne à « étranger à Québec », mais allons plus loin. Pourquoi Pepsi est-il numéro 1 au Québec, un exploit rarissime pour la compagnie? Parce qu’il fait de la pub local, il a laissé le soin à des Québécois de vendre à des Québécois. C’est même un des principes que les professeurs tentent de nous inculquer, il faut connaître notre cible pour pouvoir y vendre quelque chose. À qui veut-on vendre Québec? Aux Français et aux Américains (principalement je parle). Qui est M. Rapaille? Un Français américanisé. Le véritable défi est de bien comprendre l’acheteur, oui le produit, mais surtout l’acheteur. On n’ira pas crier aux Français que les gens de Québec aiment le Hockey et les patates pilées. Il faut savoir pourquoi les autres voudraient venir à Québec et oui, un étranger est sans doute le mieux placé pour répondre à cette question. Je ne dis pas que les agences d’ici ne peuvent faire des choses de qualité pour l’étranger, mais ça demande un effort supplémentaire.

 Enfin, il faudra attendre pour voir le résultat et surtout les retombées, mais de mon côté je laisse la chance au coureur.

GM

  1. sybile permalink
    février 6, 2010

    Aaa enfin un bel article sur le sujet ! BRAVO !

Trackbacks et Pingbacks

  1. Que s’est-il passé depuis ? « BriseGlace | vigie sur l'industrie | agence embryonnaire

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button