Web 2.0 : semaine historique

19 mars 2010

Il y a eu énormément de mouvements cette semaine dans l’environnement du Web 2.0. L’actualité parle abondamment de Facebook, MySpace et autres. Certains sites annoncent leur stratégie pour 2010 tandis que d’autres atteignent de nouveaux sommets.

Semaine historique ?

La statistique que je considère historique concerne le géant Facebook. Pour la première fois depuis septembre 2007, Google n’a pas été le site Web quotidiennement le plus visité aux États-Unis.

Google

En opération depuis bien plus longtemps que Facebook, la date de mise en ligne de Google remonte à 1998. Évidemment, on n’utilise pas Google pour les mêmes motifs. Il faut aussi souligner que le modèle d’affaires de Google est incomparable à celui dirigé par le jeune Zuckerberg. Le chiffre d’affaires de Google est 70 fois plus important que celui de Facebook (21 milliards VS 300 millions). D’ici 2025, Google compte s’approprier les océans, les nuages, le sable des déserts et le vent renforçant ainsi son offre auprès des utilisateurs. Évidemment je blague. Quand même, les ambitions des gestionnaires affamés du géant technologique peuvent laisser de jeunes gens comme nous perplexes. Rien à présent ne les arrêtera. Oups, j’oubliais, la Chine peut-être !

Statistiques impressionnantes et révélatrices des tendances Web :

-          185 % d’augmentation du trafic sur Facebook lors de la dernière année

-          9 % du côté de Google

Facebook

Fondé en 2004 sous le nom de « The Facebook », Facebook a connu une croissance constante de son nombre d’utilisateurs pour franchir le cap des 400 millions de membres à la fin de 2009. En 2008, un peu plus de 12% des Québécois adhéraient à la culture Facebook. À première vue, la statistique ne semble pas si impressionnante, mais si on prenait le temps de soustraire les non-utilisateurs d’Internet (trop jeunes, trop vieux ou simplement pas connectés), probablement que le chiffre serait beaucoup plus éloquent.

MySpace

La semaine a également été marquée par d’autres nouvelles de grande importance. Cette fois-ci, il est question de MySpace. Plus important que Facebook en 2005, le site tire désormais de la patte. Le réseau social surtout rendu populaire grâce à l’adhésion des musiciens émergents tente de reprendre une position de leader au travers des sites les plus visités dans le monde. La concurrence est féroce, les dirigeants devront user de créativité.

MySpace vient d’annoncer qu’il misera sur une refonte de son site pour regagner d’anciens utilisateurs et parvenir à attirer de nouveaux membres. La différenciation sera simple : se positionner comme leader en diffusion de musique, vidéos et photos. Sans les considérer comme des concurrents directs, les dirigeants de MySpace désirent être en mesure d’obtenir d’importantes augmentations du trafic comme Facebook et Twitter. Les dirigeants parlent même de « coopétition » en signifiant qu’il est important de miser sur une synergie de l’ensemble des acteurs du Web social. Comportant actuellement environ 120 millions d’utilisateurs, MySpace vise le cap des 200 millions avec la refonte du site.

« Vous pouvez très bien découvrir et manager votre musique sur MySpace, publier ce que vous écoutez ou produisez sur Twitter, et partager vos listes de lecture sur Facebook. »

-          Jason Hirschhorn (Co-président de MySpace)

Jean-Philippe

Aucun commentaire

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button