Viral : enfin la recette gagnante !

27 mai 2010

Nous étions (en parlant de ma génération) en secondaire 1 ou 2 et avides des cheveux bleachés, donc de tout ce qui était vraiment cool. C’est pourquoi nous avons tous accroché solidement au fameux Whasssup de Budweiser (Anheuser-Busch). Alors que nous étions plutôt loin de la cible susceptible de se rendre en magasin pour empoigner une caisse de bière, nous avons répéter et re-répéter encore le leitmotiv initié par Budweiser. C’était drôle, éclaté, rafraîchissant et simple à comprendre. À cette époque, nous ne nous doutions pas de toute la stratégie derrière ce spot publicitaire de 1 minute.

Du viral ? Hein ?

Dix ans plus tard

Je suis dans une salle de conférence chez Cossette (Le monde de Cossette ?) pour un concours étudiant. Les organisateurs nous entretiennent sur le cas à solutionner. Il s’agit d’un de leur client, les imprimantes Brother pour qui il faudra énoncer une proposition stratégique de marketing viral.

Du viral ? Hein ?

Finalement, j’ai appris énormément. Il s’agissait de se pencher sur l’affaire pour comprendre le viral et tenter de bâtir une proposition viable et réaliste.

Je dois m’en confesser, le titre du billet est un peu trompeur. Non, lecteurs, il n’y pas de recette gagnante pour viraliser une vidéo ou une campagne publicitaire, mais seulement qu’une couple d’ingrédients importants. C’est comme si je disais que pour faire des crêpes ça prend de la farine, des oeufs, du lait tout en oubliant un ou deux détails et surtout en ne mentionnant aucune mesure. Pas pratique ? C’est ça le marketing viral selon moi. Voici donc les quatre concepts (ingrédients) à ne pas perdre de vue.

1. Instinct

Le concepteur d’un message viral est un être instinctif. Il est socialement et culturellement intelligent (le Max Weber d’une agence de publicité). Il sait réellement ce qui, dans une société donnée, dérange, intrigue, choque, fait sourire, fait pleurer, etc.

2. Singularité et éclatement

Une vidéo virale qui marche n’est ni commune, ni terne, ni fade. On y verra probablement un octogénaire culturiste ou encore un bébé qui fait des backflips.

3. (Une excellente) diffusion

L’ingrédient le plus important en ce sens où même si votre vidéo virale est si drôle et surprenante que vous avez peine à terminer le montage, cette dernière doit être vue sans quoi elle n’aura aucun impact. Elle sombrera dans l’oubli. Bien sûr nous pourrions parler longuement  des canaux disponibles pour la viralisation d’une vidéo. Je mentionnerai les termes Internet puis Youtube : deux éléments prépondérants depuis l’avènement du marketing viral.

4. Considérer et respecter l’audience plus que jamais

Les utilisateurs décideront, devant leur appareil, de partager ou non votre pièce virale. Ils sont donc un rouage primordial de votre succès (ou de votre échec). Ils sont bombardés de spam et de publicité et ils sont de plus en plus intelligents en matière de navigation, donc il faudra leur proposer quelque chose d’exceptionnellement intéressant.

Objectifs marketing

L’annonceur qui se sert du viral pour annoncer un produit ou une promotion en mentionnant le nom de sa marque ou en poussant trop la vente échouera lamentablement. Le marketing viral ne vise pas à provoquer l’acte d’achat, c’est un bonus s’il y parvient. On vise davantage l’augmentation de la notoriété que l’augmentation des ventes. C’est un principe simpliste qu’on ne doit pas quitter des yeux.

Sans doute que ces personnes de The Viral Factory , pourront, en retour de quelques dollars,  vous entretenir plus longuement sur la viralisation d’une vidéo. En effet, il s’agit d’une entreprise basée en Angleterre et aux États-Unis spécialisée dans la conception de messages viraux. Leur liste de clients est imposante : Playstation, Unilever, HP, Paramount, Ford, Google (connais pas), Samsung et plusieurs autres.

Pour les éternels insatisfaits, voici une liste très intéressante de 10 trucs pour faire du viral.

Hugo

  1. Thierry permalink*
    mai 28, 2010

    Hey Duke, what are you doing? Not much, havin a Bud, watchin’ the game…true, TRUE !!!

    Wow! Quelle publcitié virale qui a fait le tour des cours d’écoles et de la planète!

    ÇA c’est du marketing viral !!!

    Thierry

  2. mai 30, 2010

    Si t’as écouter le podcast sur le sujet pour le cours, la personne qui explique le concept parle aussi d’un énorme marketing viral que j’adore personnellement : Projet blair. C’est tellement la passe de ca$h la plus, à la fois, drôle et intéressante que j’ai vu.

    encore une fois, bel article les gars. On voit que vous travaillez fort ! :)

  3. juin 30, 2010

    Pour la première fois je navigue sur votre blog et c’est vraiment une belle découverte! Vous avez des billets drôles et éducatifs à la fois! Je vais venir vous lire plus souvent, Beau travail!!

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button