Twitter ce blog-killer !

3 juin 2010

Il n’y a pas si longtemps, je lisais un court billet des plus intéressant de Michelle Blanc (Twitter et Facebook affectent mon blogue) sur sa baisse d’assiduité à la rédaction de son blogue. Son point est que les médias sociaux Facebook et Twitter lui prennent de plus en plus de temps. Elle intéragit plus que jamais et partage du contenu énormément par le biais de ces deux plate-formes.

Ensuite, j’ai remarqué qu’il était de plus en plus fréquent que certains blogues issus de notre BlogRoll ne soient pas tellement à jour. Mais en même temps, ces personnes continuent d’être actives sur Twitter. Ok, vous venez de voir le lien avec le titre, mais mon point va plus loin que ça.

Twitter rééquilibre le nombre de leaders d’opinions

On pourrait aussi lire : Twitter fait ressortir les vrais leaders d’opinions

Si on revient avant le Web et les blogues, les gens avaient, et oui, des opinions! Tous ne les diffusaient pas, ils ne devenaient pas politiciens ou journalistes du jour au lendemain, mais ils en parlaient entre amis. Pendant ce temps, des grandes gueules privilégiées prenaient la parole pour les autres (dans les journaux, à la télé, etc.) et les ralliaient. On appelle ça des leaders d’opinions.

Les internets et particulièrement les blogues ont bouleversé plusieurs modèles traditionnels, dont celui-ci. Conséquemment, tout le monde peut maintenant diffuser ses idées sur tout et rien et devenir des « leaders d’opinions ». Je me rappelle un travail de relations publiques où je devais scruter ce qui se disait sur une formation politique. Je ne savais vraiment pas quoi faire avec tous ces blogueux politiques. Comment déterminer le blogueur d’influence de l’autre? Ma courte expérience ne me permettait pas de savoir quoi faire.

Le problème avec le Web 1.5 (merci à Jonathan Houle pour la théorie !) est que l’on n’échangeait pas sur le net, on ne faisait que diffuser. On peut imager cela en une salle où tout le monde tente de parler à tout le monde tout en n’écoutant rien du point de vue de son voisin. Grâce à Facebook et surtout à Twitter, on peut maintenant se parler plus « individuellement » et partager nos points de vue. À présent dans la salle, quelques personnes parlent fort et les autres se parlent d’un à un, notamment de ce que les personnes qui parlent fort disent. Vous me suivez? On retrouve les vrais leaders d’opinions. On n’a plus à s’inventer une opinion. Souvent, quelqu’un l’a déjà émise dans un blogue, on la retwitt donc à nos amis ou on la met sur notre wall. On reprend les idées des nouveaux leaders d’opinions et on en discute, comme on faisait dans les veillées dans le temps, vous vous en souvenez?

Je crois donc que Twitter n’est pas seulement un blog-killer à cause du temps qu’il demande, mais aussi parce qu’il permet de diffuser nos idées rapidement par le biais d’autres blogues que le nôtre. Il serait donc vraisemenblable qu’il apparaisse de plus en plus des « super blogue » très à jour qui rallieraient les gens à leurs opinions, et ce, pas juste dans le monde des communications. Les Seth Godin, Michelle Blanc et Chris Brogan de ce monde sont un peu ces leaders d’opinions, tout comme Patrick Lagacé peut l’être dans le créneau de l’actualité.

La grande différence avec l’ère pré-internet, c’est que les blogues permettent maintenant à plus de gens de devenir leader d’opinions parce que c’est un moyen plus simple que d’obtenir une tribune téléphonique ou autre moyen de communication de masse. Mais attention, seulement les plus pertinents verront leurs idées et blogposts retwitted !

Bref, c’est plutôt difficile de prédire où tout ça va nous mènera : « Qui vivra, verra! »

Guillaume

  1. juin 4, 2010

    J’en jasais justement avec une amie de longue date entre deux bières dans un party de trentaine il y a près d’un mois. Marie-Ève, voici son blogue:

    http://blackcadillacamontreal.blogspot.com

    Bref, je lui ai mentionné que j’aimais beaucoup la suivre sur son blogue. Elle m’a avoué qu’elle avait arrêtée d’y consacrer de son temps; d’une part à cause d’un manque d’interaction avec les lecteurs, et d’autre part, à cause de Twitter (!), qui lui permettait de transmettre beaucoup plus d’information et d’avoir une interactivité plus ou moins, en temps réel avec ses « Twitteux ».

    C’est pas la première fois que je fais ce même constat: Les blogueurs se tournent de plus en plus vers Twitter, la plupart laissant complètement leurs blogues de côté.

    Très bon billet ici!

  2. juin 5, 2010

    De loin ton billet le plus pertinent à date Guillaume!
    Vrai vrai vrai!

  3. Hugo permalink*
    juin 7, 2010

    En accord avec JC !

    Le point marquant là-dedans (en fait celui qui m’a marqué) est que Twitter donne la plus belle des tribunes aux fameux leaders d’opinion qui avant l’ère Twitter, n’avaient pas ou très peu d’opportunités pour influencer. Il fallait être journaliste, politicien, bref occuper un poste ou une position où la tribune était rattachée au poste.

    Dans nos cours de marketing et depuis ma première séance en 2007, on en parle de ces leaders d’opinion. On parle de l’importance de leur influence. À vrai dire, j’ai toujours douté de l’impact d’un seul individu sur un petit groupe par rapport à l’adoption d’un produit ou service.

    Maintenant, avec les plate-formes de média social (blogues, Twitter, etc), c’est devenu tellement facile de se prononcer. L’exemple du iPad est selon moi adéquat.

    Combien de Apple Lovers ou encore combien de geeks (qui sont malgré tout, des every day normal guys) ont vanté le iPad avant même qu’il soit en magasin ?

    Où ces gens se seraient prononcés avant l’ère Twitter ?

    Hugo

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button