Facebook et Apple : complices d’une arnaque?

18 juin 2010

Je ne suis pas un expert de Taptouche. Il arrive donc quelquefois que je ne tape pas ce que je voudrais vraiment. C’est ainsi que pendant une belle journée ensoleillée, je fis une tentative pour aller naviguer sur mon média social favori, Facebook. Hélas, mes doigts, dans une série de pas de danse maladroits, m’ont induit en erreur et deux fois ils touchèrent le « b » et seulement une fois le « o ». Résultat:  www.facebbok.com

Une fois arrivée sur le site, on voit une genre de copie du site de Facebook (il y a quelques jours la copie était beaucoup plus conforme), qui nous incite à participer à un concours qui peut nous détrousser jusqu’à 28$ par le biais de textos pour nous faire gagner un produit Apple.

Comment un site de l’envergure de Facebook peut accepter une telle situation?

Enfin, comme j’ai pu le voir Facebook a probablement mis de la pression sur Socialfreebies, la compagnie qui semble à l’origine du concours, afin qu’elle modifie l’interface de leur faux Facebook. Il y a quelques jours, c’était vraiment une copie conforme. Mais quand même, c’est étrange qu’un tel site puisse tolérer que des mauvais sténographes, comme moi, puissent tomber sur une copie de leur site menant vers un concours douteux qui prend un petit peu l’utilisateur pour une tarte.

Et comment Apple peut accepter que leurs produits soient associés à un tel concours? Ce n’est pas comme si cette compagnie n’avait pas les moyens de se défendre. Serait-elle complice? Je ne veux pas porter d’accusations hâtives, mais la situation me semble très étrange. Étrange au point de me demander s’il s’agit d’une tactique de marketing d’affiliation ou quelque chose du genre ?

Apple, une arnaqueuse ? J’ai donc continué ma réflexion au sujet des lois qui régissent les Internets.

La réglementation est-elle adéquate?

J’ai pensé qu’il n’existait peut-être pas de lois assez sévères pour empêcher la création de tels sites bidons. En effet, si vous tapez par exemple ggogle.com, on vous amène vers un site avec une petite bannière.  Plusieurs fautes de « tape » vous mènent vers ces sites douteux où l’on tente de vous vendre n’importe quoi. Est-ce parce que les plus gros sites n’ont aucun recours contre ces escroqueries? C’est vrai que le mot d’ordre de la plupart des pays est le laisser-aller dans le domaine de la réglementation d’Internet, mais là je crois qu’il serait bien de se pencher sur la question.

Acheter les domaines à l’avance

Si vous avez un site qui prend un peu d’envergure, pourquoi ne pas acheter les domaines semblables à votre site? Comme le brise-glase.com, par exemple (note à nous-mêmes). Je crois que ça peut éviter de graves conflits (et des honoraires d’avocats) !

PS: les deux individus sur la photo ne sont pas les CEO de Facebook ou d’Apple

Guillaume

  1. Jean-Raphaël Poulin permalink
    juin 18, 2010

    Je peux dire par expérience que Apple a des politiques extrêmement sévères en ce qui concerne l’utilisation de ses produits à des fins publicitaires. Il est pratiquement impossible par exemple d’utiliser leur logo.

    Lorsqu’il s’agit de publiciser un produit et non la marque Apple, il faut tout de même le faire en suivant certaines règles (par exemple il doit être clair que Apple n’est pas impliqué dans le concours).

    Bref, je doute fort que Apple ait quoi que ce soit à voir avec la page facebbok.com.

    En ce qui concerne les noms de domaine, chaque entreprise a sa propre politique. Quand j’étais au Cirque par exemple, je gérais une banque d’environ 1000 noms de domaine, la plupart d’entre eux étant des dérivés des différentes marques du Cirque, où bien des nom de domaine du genre « fuckcirquedusoleil.com » ou « cirquedusoleiltickets.com ».

  2. thierry permalink
    juin 18, 2010

    Est-ce que je reconnais l’honorable Vincent Lacroix sur la photo ?

    Lacroix–>Arnaque, je vois le lien !

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button