Le blogue: outil indéniablement payant

29 août 2010

J’étais d’emblée brainwashé quant au potentiel du blogue

Le commencement du lavage de cerveau était attribuable aux lectures que j’avais faites sur le sujet et aussi d’après plusieurs témoignages de gens d’affaires qui avaient obtenu un certain succès dans le cadre de l’entretien d’un blogue. Mais le tout s’est envenimé il y a 3 semaines; ma maladie a véritablement dégénéré.

« Je suis tombée sur votre blogue »

Une cadre d’entreprise m’a rejoint dans ma boîte courriel en spécifiant qu’elle voulait en apprendre davantage sur BriseGlace. Tout ça parce qu’elle était atterrie sur le blogue par hasard en effectuant des recherches pour trouver un futur fournisseur (fait intéressant: nous ne faisons aucun marketing avec les moteurs de recherche – SEM).

J’étais complètement sidéré de constater à quel point cette même chronologie des événements (un acheteur qui cherche un fournisseur) n’aurait pas pu se produire en 1995. Je pense qu’il y a 15 ans, il était plus compliqué et plus coûteux pour une started-up de mettre en branle un projet d’affaires et de faire la mise en marché de ses produits/services. Certes, des canaux de communications étaient disponibles (Pages Jaunes et la gamme des médias traditionnels), mais souvent ils étaient payants et ne dégageaient jamais autant de retombées qu’une présence régénérée et entretenue comme le blogue. Du côté de l’acheteur, les moteurs de recherche étaient à leurs premiers balbutiements et fonctionnaient autrement que Google et son système de PageRank.

Positionnez-vous comme étant bon et l’fun (et beau si vous connaissez CS4)

Pour revenir à notre histoire, la directrice du marketing en question a lu plusieurs de nos billets et c’est de cette façon qu’elle a pu (j’imagine) constater l’étendu de notre passion et de nos connaissances tout de même pas pire sur différents sujets. Au-delà des connaissances, je crois que c’est surtout la fraîcheur des idées qui peut intéresser ces gens en entreprise. Personnellement, si j’étais propriétaire ou cadre d’une entreprise, je me sentirais extrêmement interpellé en lisant sur un blogue de jeunes fous des suggestions quant aux orientations marketing de mon organisation. D’ailleurs, nos « mini études de cas » ont grandement attiré l’attention de la professionnelle.

En bref, si vous êtes un chasseur-cueilleur, un p’tit obsédé du shuffle board (cet article comprend une démo), un spécialiste des laveuses-sécheuses, un entraîneur privé ou encore un revendeur de fléchettes, le blogue pourrait être une avenue intéressante pour mettre de l’avant vos connaissances et développer et améliorer, selon vos objectifs d’affaires:

  • Vos segments de consommateurs
  • Votre capital de sympathie
  • Votre notoriété
  • Votre offre de produits/services
  • Votre relation-clients
  • Votre mise en marché

Ça vous permet surtout de partager vos connaissances avec des publics, captifs et à l’écoute, qui ont potentiellement besoin de ces petits conseils

Aucun commentaire

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button