Youtube a révolutionné mon salon le soir du réveillon

5 janvier 2011

En fait, c’est un mensonge, il s’agit du salon de ma soeur. C’était à cet endroit que nous étions tous rassemblés pour le réveillon de Noël.

La situation

D’un commun accord entre ma soeur et son conjoint, le ménage a récemment décidé de se désabonner de leur fournisseur de câble Videotron et ainsi se départir du dispositif Illico. Pourquoi? Simplement parce que la petite famille considérait que la télé commençait à prendre trop de leur temps et que ces montants d’argent pouvaient être placés ailleurs.

La révolution

Nous étions en fin de soirée, un peu avant l’heure fatidique (minuit). En me faisant la démonstration de son Apple TV, donc de la solution de remplacement à leur défunt système Illico, le conjoint de ma soeur m’invita à naviguer sur Youtube et sur le Web en général via Apple TV. Il me montra également le fonctionnement et les applications de son dispositif Apple. De ces actions relativement simples se dégagea un constat révélateur. En effet, nous pouvions maintenant, dans le salon, naviguer sur le Web à partir du support d’Apple et projeter le tout sur une télé plasma de 40 quelques pouces devant tous les spectateurs qui découvrent comme moi le nouveau truc de Monsieur Jobs. Et c’est ici que je trouve ça révolutionnaire.

Toute la famille réunie

Certes Apple TV est bien, mais c’est surtout le contexte du visionnement des vidéos cocasses, insolites et drôles issues de Youtube qui m’a marqué. Ce n’est pas une rétrospective de 2010 ou encore un conte de Noël qui nous a gardé rivé au téléviseur. Ce fut plutôt une série de vidéos provenant de Youtube lesquels étaient devenus facilement accessibles sur le téléviseur principal de la maison. N’est-il pas adéquat de parler de révolution du divertissement ? Durant plus d’une heure, nous avons visionné une série de classiques de Youtube. Fait intéressant, les baby-boomers ne sont pas nécessairement au courant de ces fameuses pièces d’anthologie alors il devient intéressant de leur partager les bijoux du site. Cette vidéo en particulier a été agréable à partager aux membres seniors de la famille ;)

Utilisateur pure laine

Un collègue et ami (Nicolas Bilodeau) m’a transmis un lien vers une étude très pertinente sur les comportements des utilisateurs canadiens. Ces derniers passeraient beaucoup plus de temps sur Youtube et feraient du site une de leur passion. Selon cette étude, la consommation de Youtube per capita serait en fait au premier rang mondial. En effet, l’utilisateur canadien moyen visionnerait 147 vidéos mensuellement comparativement à 100 aux États-Unis pour la même fréquence.

Mon histoire de réveillon s’est sans doute produite dans d’autres ménages canadiens !

Apple TV est un challenger sérieux

Si je suis Bell ou Videotron, je me méfie quand même du système d’Apple qui pourrait pénétrer pas mal plus de marché qu’on pense. J’étais complètement néophyte du produit avant le 24 décembre 2010 et je vous avoue que la petite plaque d’Apple m’a conquis. Encore une fois son utilisation est simple, facile et les possibilités sont nombreuses. Oui, nombreuses, dans la mesure où son utilisateur est un individu qui détient des connaissances de base avec les Internet. Ceci dit, Apple TV représente sans doute quelques freins pour certains segments de consommateurs.

Nous pourrions aussi parler de Google TV mais je n’y connais rien, quelqu’un pourrait en jaser peut-être ?

Hugo

  1. Nicolas Bilodeau permalink
    janvier 5, 2011

    Depuis quelques années, j’expérimente l’expérience télé-ordinateur dans mon salon. Au départ, quelques fils reliés du pc à la télévision permettaient de voir l’image de son portable sur son écran de télévision et ainsi surfer, voir des vidéos, jouer ou autres dans le confort de son salon et surtout dans une ambiance plus propice au partage.

    Puis, a suivi l’arrivée des télé hd qui ont facilité cette façon de faire ainsi que les consoles de jeux actuelles qui permettent l’interaction nouveau genre. Ainsi avec ma Xbox 360 je peux facilement accéder à mes fichiers multimédias sur mon pc ou accord avoir accès à la vidéo sur demande avec un système comme Netflix par exemple.

    La Wii et la PS3, elles, permettent la navigation sur le web et donc la possibilité d’interagir avec le site Youtube.

    Cela devient intéressant car, lors d’une soirée, au lieu de chercher un canal à la télévision qui pourra faire office de divertissement, ou de mettre un long film que tout le monde arrêtera de regarder après 30 minutes, cette interaction web permet, comme le dit bien votre billet, d’expérimenter le ludisme du web et d’en faire profiter les autres.

    Les Apple TV et Google TV de ce monde sont un pas de plus vers la facilisation de ce pont entre la réalité informatique et la réalité médiatique traditionnelle.

    Cela nous ramène aussi à une activité qui avait un peu perdu de son lustre, l’activité de découverte entre amis/familles de nouveaux produits culturels. À l’heure actuelle, si je découvre un nouveau vidéo, je vais mettre le lien sur un réseau social et me dire que certains contacts vont finir par le consulter.

    Avec Internet sur la télévision, on ne partage pas le lien, on partage un moment. C’est une grosse différence et en même temps un certain retour à l’époque où pour faire découvrir quelque chose de nouveau à quelqu’un, on devait lui prêter ou l’inviter à venir le voir ou l’écouter à la maison.

    Heureusement, cela vient se poser en belle complémentarité et surtout viendra peut-être améliorer les relations technophobes-technophiles en leur facilitant la communication.

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button