Steve Jobs : plus poète que marketer

5 octobre 2011

Je suis trop jeune pour me remémorer le tragique décès de John Lennon, mais présentement, j’ai l’impression de retourner dans le temps de mes parents et de vivre la même tristesse.  Quelques recherches bidons sur Wikipédia seraient nécessaires pour établir des comparatifs factuels (sans doute tout aussi bidons) entre les deux hommes. C’est pas la peine. Lennon et Jobs ont simplement marqué leur ère en tenant merveilleusement le rôle d’agent de changement.

Poète

Think Different.

Slogan publicitaire qui porte une vision stratégique poétique. Cette volonté d’améliorer le monde et de faciliter la vie des humains par des extensions technologiques qui font partie intégrante de nos moeurs aujourd’hui (ton iPhone, mon iPhone, celui de ton grand-père). Une vision rigide comme l’acier que Steve Jobs a su défendre par une intelligence unique et un caractère explosif. Jobs a été :

Poète dans des lancements de produits rodés au quart de tour. Le tout ressemble à un numéro de cirque périlleux  qui paraît pourtant si facile à nos yeux;

Poète dans cette présentation devant des finissants de Stanford;

Poète dans le choix judicieux de ses emballages;

Poète pour avoir choisi la simple pomme comme fer de lance;

Tous les entrepreneurs rêvent de posséder cette vision, tous les entrepreneurs rêvent d’être poète.

Marketer

De ma première année de bac. à mon dernier projet de maîtrise livré en août dernier, j’ai cité et re-cité Steve Jobs et Apple en benchmark.  Tout dernièrement, mon équipe de travail et moi accordions une énorme importance à la culture d’innovation instaurée par Steve Jobs dans son entreprise. La tante de ma copine, nouvellement inscrite au MBA, m’a demandé de lui jaser marketing. Vous avez deviné, les 3/4 de mon discours était de près ou de loin relié à Jobs et Apple.

Steve Jobs a réinventé la façon de réfléchir à un produit, de le concevoir, de le mettre en marché puis de le distribuer. Mais au-delà de sa vie normale de CEO, Steve Jobs a été un poète. À sa mémoire je me permets de dire :

Stay Hungry, Stay Foolish

Merci Steve.


Aucun commentaire

Laissez une réponse

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Rss Feed Tweeter button Facebook button Linkedin button Delicious button